10 février 2022, mise à jour le 10 février 2022

Le prix des logements devrait continuer à augmenter, selon les Notaires de France*

Cependant, le marché immobilier ancien de 2022 sera toujours très robuste, grâce à des taux d’intérêt toujours attractifs

Le dynamisme du marché immobilier ancien ne se dément pas, qui a conduit à des transactions annuelles supérieures au million depuis maintenant plusieurs années : 1 200 000 en 2021. Le marché devrait se maintenir à un niveau élevé dans un avenir proche, les taux d’intérêt étant toujours attrayants (autour de 1,2% au mieux).

Cette énergie n’est pas étrangère à la hausse des prix qui, elle aussi, se maintient. Cette progression constatée sur un an à fin février sera plus importante pour les maisons (+ 10%) que pour les appartements (+5%) et plus marquée sur la province que sur l’IIe de France. Les villes moyennes, comme Dijon, Angers, Saint Nazaire connaissent une augmentation plus sensible que les grandes agglomérations. Sur un an, au 3ème trimestre 2021, un appartement à Paris n'augmentait pas, une maison à Montpellier gagnait 13,2%.

Les résultats des derniers mois indiquaient toutefois un ralentissement de cette hausse, qu’on peut espérer voir durer sur 2022, le marché étant en voie de stabilisation.

À lire également

03 février 2022

Un début d’année en douceur

Selon l’indice des prix immobiliers ‘’Meilleurs agents – Les Echos’’ du 2 février 2022 *, la hausse des prix devrait connaitre une accalmie dans les mois à venir…

Lire la suite
02 février 2022

Prix de l’immobilier : la hausse se poursuit

Selon la note de conjoncture des Notaires de France*, la hausse des prix est continue, dans un marché toujours très dynamique : 1 200 000 transactions sur un an, un peu inférieur à l’année précédente.

Lire la suite
Les prix de l'immo
Retrouvez toute l'actualité des prix immobiliers