01 décembre 2017

En Île-de-France, les ventes et les prix immobiliers en hausse

En 2017, le marché immobilier francilien a été marqué par de nombreuses ventes. Le troisième trimestre a même atteint un niveau record, bien que les prix soient affichés à la hausse. À Paris ils ont en particulier augmenté d’environ 10 % selon les chiffres des Notaires de Paris-Île-de-France pour le 3ème trimestre 2017.

Des volumes de ventes importants

En Île-de-France, le nombre de ventes de logements de 2017, anciens et neufs, a évolué. L’ancien a notamment augmenté de 21 %, comparé à 2016. Au 3ème trimestre 2017, le volume de ventes dépasse de 15 % le niveau des années 1999 -2007. Les taux d’intérêt demeurent très bas tandis que les projets d’acquisition continuent de croître. L’achat dans le neuf est aussi en évolution et est principalement motivé par les avantages offerts par le prêt à taux zéro et le dispositif Pinel.

Hausse des prix sur le marché immobilier parisien

Entre le second et le troisième trimestre 2017, les prix n’ont cessé de progresser en Île-de-France. En une année, presque l’ensemble des marchés connaissent des hausses. Elles sont plus importantes dans le centre de l’agglomération que dans la Grande Couronne. Dans la capitale, les prix poursuivent une ascension rapide. Au 3ème trimestre 2017, le m² en appartement s’élève à 8940 euros, ce qui équivaut à une hausse de 7,8 %. Ces hausses diffèrent d’un arrondissement à un autre. Dans la Petite Couronne, le coût des appartements a évolué de + 5,3 % en un an, alors que dans la Grande Couronne, l’augmentation des prix en un an est de 2 %. Pour ce qui est des maisons, la hausse est limitée, aussi bien dans la Grande Couronne que dans la Petite Couronne, qui présentent respectivement une progression de + 2,4 % et + 3,5 %.

Une baisse des prix escomptée pour les mois avenirs

Selon les données recueillies par les notaires franciliens, une baisse des prix d’appartements est prévue à l’horizon 2018. Les prix de vente pourraient en effet en effet l’objet d’un léger rabais, tant en Petite Couronne qu’en Grande Couronne. En janvier 2018, l’augmentation annuelle des coûts des appartements serait rétablie à 3,6 % en Petite Couronne, et une diminution serait même prévue en Grande Couronne, à hauteur de 1,2 % en une année. Ce ne sera pas le cas à Paris, où les prix pourraient continuer d’augmenter. Le m² pourrait s’élever à la somme de 9200 euros en janvier 2018. Quant aux maisons en Île-de-France les prix évolueraient de + 5,6 % sur une durée d’un an.

À lire également

Thumb pexels photo 195616
05 décembre 2017

Immobilier : des taux de crédit stables en novembre

Les taux d’intérêt des crédits immobiliers octroyés par les banques françaises aux particuliers affichent une stabilité au mois de novembre 2017 selon l’indicateur pour novembre publié par l’Observatoire Crédit Logement/CSA. La demande de prêt immobilier a diminué ce qui s’explique notamment par l’augmentation rapide des prix de vente. Les détails.

Lire la suite
Thumb tauxoctobre
07 novembre 2017

Des taux stables à l'automne

Les taux immobiliers octroyés par les banques aux particuliers ont stagné pendant le mois d’octobre 2017 et ce depuis le mois d’avril. Le taux moyen s’élevait en octobre à 1,55 % tandis qu’en septembre, il était de 1,56 % selon l’observatoire Crédit Logement/CSA.

Lire la suite
Thumb img 4305
25 octobre 2017

Le nombre de transactions explose

Si le début d’année a été souligné par des ventes record, à la fin juin 2017, le volume des transactions n’a pas encore cessé d’accroître et atteint des niveaux historiques. C’est ce que constatent les Notaires de France dans leur dernière note de conjoncture.

Lire la suite
Les prix de l'immo utilise des cookies afin d'améliorer ses services en permanence et de permettre certaines fonctions. Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous en acceptez l'utilisation. Plus d'info