25 octobre 2017

Le nombre de transactions explose

Si le début d’année a été souligné par des ventes record, à la fin juin 2017, le volume des transactions n’a pas encore cessé d’accroître et atteint des niveaux historiques. C’est ce que constatent les Notaires de France dans leur dernière note de conjoncture.

Un volume de vente au sommet

Le volume des transactions poursuit sa hausse. À la fin juin 2017, 921 000 ventes ont été enregistrées, un nouveau record dans l’histoire de l’immobilier. Il dépasse amplement le volume de l’an dernier, qui était de 819 000 transactions.

D’après les Notaires de France, le taux de rotation du mois de juin 2017 demeure relativement supérieur, à raison de 2,6 %. Ce qui le tend vers le niveau le plus élevé des taux, lequel était de 2,7 % entre les années 1999 et 2007.

Cette hausse des volumes pourrait provenir entre autres de la baisse des prix qui a suivi la crise de 2008 en province. Mais cela est aussi dû aux taux d’emprunt qui n’ont cessé de diminuer, pour atteindre leur niveau le plus bas à la fin de l’année 2016.

Des prix en légère hausse

La hausse des prix se poursuit globalement partout. Le coût des habitations anciennes est en hausse, à hauteur de + 0,8 % en comparaison du 1er trimestre 2017. Dans ce contexte, l’augmentation est beaucoup plus notable pour les appartements qui est de l’ordre de + 1,3 %, que pour les maisons : + 0,5 %. Sur une période d’un an, l’inflation des prix ne s’arrête pas : + 3,2 %, comparés au second trimestre 2016, et 2,5 % le trimestre passé.

Cette évolution concerne spécialement l’Île-de-France, qui affiche un accroissement de + 3,9 % avec + 1,9 % pour les maisons et + 4,9 % pour les appartements. Elle a également touché la province où les prix ont augmenté de + 2,9 % au cours du second trimestre 2017.

Quant aux prix moyens, ils se sont accrus dans presque tous les départements, hormis dans l’Yonne (- 10 % pour les appartements, - 5 % pour les maisons), le Loir-et-Cher (- 3% et - 4%) , les Alpes-de-Haute-Provence (- 10 % et - 5 %)ainsi que dans la Manche (-14 % et - 3 %). À Paris, les prix des appartements ont augmenté de + 6 % en un an.

À lire également

Thumb tauxoctobre
07 novembre 2017

Des taux stables à l'automne

Les taux immobiliers octroyés par les banques aux particuliers ont stagné pendant le mois d’octobre 2017 et ce depuis le mois d’avril. Le taux moyen s’élevait en octobre à 1,55 % tandis qu’en septembre, il était de 1,56 % selon l’observatoire Crédit Logement/CSA.

Lire la suite
Thumb fotolia 87014440 s
18 octobre 2017

L'encadrement des loyers à Lille annulé par le tribunal administratif

Le tribunal administratif de Lille a annulé la mesure d'encadrement des loyers, mise en place dans la seule ville de Lille en février 2017 en application de la loi Alur. Lire la suite
Thumb taux fixes aout
06 septembre 2017

La demande pénalisée par la hausse des taux et des prix de l'immobilier

En août, les taux repartent à la hausse après avoir été stables au printemps. La demande s’essouffle, d’autant que les prix de l’immobilier augmentent, et avec eux le coût des opérations immobilières qui atteint des sommets, selon l’Observatoire Crédit Logement dans son étude mensuelle.

Lire la suite
Les prix de l'immo utilise des cookies afin d'améliorer ses services en permanence et de permettre certaines fonctions. Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous en acceptez l'utilisation. Plus d'info