28 novembre 2016

Immobilier : les prix en hausse en Île-de-France

Dans une période de taux de crédit historiquement bas, le volume de ventes repart à la hausse, et avec elles les prix de l'immobilier. Les notaires d’Île-de-France constatent une tension sur les prix dans leur note de conjecture pour le 3ème trimestre 2016.

Une activité très positive

La croissance des ventes se poursuit au 3ème trimestre, à Paris comme en Île-de-France avec + 11 % par rapport au 3ème trimestre 2015. Avec 120 600 logements anciens vendus, les ventes approchent les niveaux des années 1999-2007. La construction neuve a évolué à un rythme comparable. Toutefois la comparaison doit intégrer l’augmentation de population de la région : + 1 million de personnes depuis, ce qui relativise un peu la performance.

Les prix moyens au 3ème trimestre sont :

  • 5440 €/m² pour les appartements en Île-de-France, en augmentation de 2,6 % sur un an ;
  • A Paris le m² se négocie en moyenne 8300 €/, soit +3,6 % sur un an ;
  • Les maisons anciennes se vendent en moyenne 298 000 €, en hausse de 1,2 % en un an.

8300 €/m² à Paris

Seuls cinq arrondissement de l’Est de la capitale présentent encore des prix inférieurs à 8000 €/m². Ils sont pourtant (sauf le 12ème) parmi les huit qui connaissent un écart de prix supérieur à 5 % dans l’année.

Le mouvement de hausse devrait s’amplifier et battre dès janvier 2017 le record établi en août, ce qui amènerait la hausse annuelle à 6 %. Une telle augmentation remettra-t-elle en cause la dynamique des ventes constatée en 2016 (en particulier au cours de ce trimestre) ? La réponse dépendra du niveau des taux d’intérêt, qui, désormais stabilisés, devraient remonter progressivement.

Des ventes élevées en petite couronne

Il s’est vendu plus d’appartements en petite couronne durant ce trimestre qu’en moyenne  durant la période faste 1999-2007. Une année donc très dynamique. La hausse des prix, en croissance annuelle de 2,2 % durant ce trimestre, devrait dépasser 4 % début 2017.

Les maisons ne sont pas en reste avec une augmentation des ventes de 18 %. La hausse moyenne des prix est de 0,9 % durant ce 3ème trimestre.

Marché contrasté en grande couronne

Belle activité pour les appartements en Seine-et-Marne, les transactions sont moins actives dans l’Essonne. La hausse annuelle des prix devrait s’élever à 3 % pour 2016.

Les maisons ont, elles, été l’objet d’un volume de ventes supérieur de 13 % en progression annuelle. Les prix devraient avoir crû de 4 % en 2016.

Étude réalisée par les Notaires d'Île-de-France.

À lire également

Thumb droit preemption
14 décembre 2016

En 2016, les ventes ont augmenté de 11 %

Les notaires font le bilan de l’année immobilière. À quoi a ressemblé le marché en 2016 ? Dans quelles régions les prix ont augmenté, baissé ? Que peut-on acheter avec 250 000 €. Les réponses dans l’article.

Lire la suite
Thumb fa ade haussmann
25 novembre 2016

Paris & Île-de-France : les prix rattrapent leur retard

L’attentisme n’est plus de mise dans le région capitale. Les notaires d’Île-de-France, dans leur note de conjoncture immobilière de novembre 2016, constatent une tendance très nette à la hausse des prix des biens immobiliers.

Lire la suite
Thumb yvelines 48375273 m
18 novembre 2016

Immobilier neuf : les ventes en chemin vers le niveau de 2010

Au 3ème trimestre 2016, le rebond de la construction en France est désormais bien installé. C’est le constat de la Fédération des Promoteurs Immobiliers (FPI). Avec une augmentation des ventes de 25 %, les professionnels se prennent désormais à rêver aux chiffres de 2010 : tout près de 120 000 ventes dans le neuf pour 2016.

Lire la suite
Les prix de l'immo utilise des cookies afin d'améliorer ses services en permanence et de permettre certaines fonctions. Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous en acceptez l'utilisation. Plus d'info