28 juin 2017

Les prix en mai 2017 : de fortes hausses et de fortes baisses

Les prix de l'immobilier s'envolent dans plusieurs grandes villes, alors qu'ils sont en baisse dans d'autres, nous explique le baromètre LPI/SeLoger dans son édition de juin.
Crédit photo : GG/lesprixdelimmo.com

Des prix en hausse... mais moins qu'avant

Les prix continuent globalement d'augmenter. En mai, ils sont en hausse de 4,2 % sur un an et dépassent les prix de mai 2012. Le prix moyen des appartements s'établit à 3775 €/m² et celui des maisons à 2939 €. S'ils ont augmenté fortement en 2016, cette hausse a tendance à se tasser, en particulier durant les 3 derniers mois. C'est particulièrement le cas pour les ventes de maisons (la hausse n'est plus que de 0,7 % sur 3 mois).

Cependant la demande est en baisse. Avec elle, plusieurs grandes villes dont les prix étaient en hausse il y a encore 1 mois voient cette hausse se tasser. À Nice, les prix baissent de 0,3 % ces 3 derniers mois. À Reims, ils sont en recul de 1,4 %, et de 1,7 % à Marseille.

Ville Prix au m²
Paris 9408 €
Marseille 2875 €
Lyon 4345 €
Toulouse 3031 €
Nice 4094 €
Nantes 3370 €
Strasbourg 3386 €
Montpellier 2862 €
Bordeaux 4264 €
Lille 3293 €
Rennes 3082 €
Reims 2348 €

Le Havre

1952 €

Saint-Etienne

1312 €
Toulon 2304 €
Grenoble 2544 €

De fortes disparités locales

Les villes se répartissent en deux camps avec d'un côté celles où les prix baissent, et de l'autre celles où ils augmentent fortement. Au chapître de la baisse, les prix de 25 % des villes de plus de 100 000 habitants reculent. C'est le cas à Rouen ou Perpignan, où ils reculent de 3,2 % et 7,5 % entre mai 2016 et mai 2017. À Saint-Étienne les prix affichent - 5,6 %. sur la même période.

A contrario, les prix bondissent de 11,7 % à Besançon, de 12,9 % au Mans, et même de 14 % à Nice sur un an. Bordeaux, Strasbourg et Paris (+ 6 %) sont aussi en forte hausse. Le prix au m² se négocie ainsi 9408 € dans la capitale !

On négocie peu

La marge de négociation est fortement réduite. Pour les appartements elle se situe à 3 %, un point bas jamais observé par le passé. Pour les maisons, la marge de négociation est de 5,2 %. Certaines régions conservent des marges un peu superieures comme les Pays de la Loire (7,3 %), le Nord-Pas-de-Calais, le Centre et la Bretagne (autour de 6,6 %).

Moins de ventes

Le nombre de transactions se tasse. Il avait connu une hausse exceptionnelle en 2016 et tout début 2017. Mais différents facteurs (vacances scolaires, ponts, hausse des prix...) ont eu raison de sa progression.

À lire également

Thumb site notaires
11 juillet 2017

Evaluer un bien immobilier : les notaires lancent un nouveau site

Pour les particuliers qui s’intéressent à l’immobilier, c’est une aubaine. Avec le nouveau site de statistiques des notaires de France, il est enfin possible de consulter les dernières ventes dans son quartier de manière exhaustive et d'estimer son bien.

Lire la suite
Thumb prix immo
27 juin 2017

Synthèse des prix immo de juin : une hausse des prix contenue

Voici la synthèse des prix de l'immobilier pour le mois de juin. Chaque acteur ayant ses méthodes de calcul des prix, notre synthèse agrège et présente les chiffres de chaque baromètre par ville pour les appartements. On pourra ainsi se faire une idée précise de la tendance générale, mois après mois. Lire la suite
Thumb haussmann
26 juin 2017

Les prix en France poursuivent leur légère hausse, ils explosent à Paris

Le marché de l'immobilier se porte bien. Durant les 6 premiers mois de 2017, le nombre de transactions est en hausse, et les prix n'augmentent que modérément. Seule Paris fait exception, et voit ses prix s'envoler vers un probable record cet été, comme l'indique Century 21 dans son focus semestriel.

Lire la suite
Les prix de l'immo utilise des cookies afin d'améliorer ses services en permanence et de permettre certaines fonctions. Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous en acceptez l'utilisation. Plus d'info