19 décembre 2016

En décembre, les taux d’intérêt s’orientent doucement à la hausse

Le courtier en crédit en ligne Empruntis, qui étudie, dans son baromètre mensuel l’évolution des taux d’intérêt d’emprunts immobiliers par région, confirme la fin de la baisse en décembre. Est-ce pour autant le début de la hausse ?

Une vague de hausses des taux, émanant de banques régionales, a été reprise depuis peu par des banques nationales. Il ne s’agit que de hausses minimes, de l’ordre de la dizaine de centimes. Elle concerne pour le moment les durées les plus courtes, celles qui proposent les taux les plus bas.

La tendance à la hausse existe, incontestablement, mais rien n’a encore vraiment changé, pas au point de faire reculer les candidats à l’achat.

Les taux moyens constatés pour un crédit à dix ans sont de 1,10 et les taux minimaux à 0,70 %. Sur 20 ans, ils sont à 1,65 %, et même 1,10 % pour les meilleurs dossiers : ce sont toujours les taux les plus bas depuis des dizaines d’années. La croissance du marché immobilier n’est pas due au hasard.

Toutes les régions au même niveau

A quelques exceptions locales près, toutes les régions proposent les mêmes taux minimaux :

  • A sept ans, le taux le plus bas se situe entre 0,50 % et 0,55 % ;
  • A quinze ans, il est partout au même niveau de 0,90 % ;
  • A vingt ans, il passe au-dessus de 1 %, avec 1,10 % partout ;
  • A trente ans, un emprunt se contracte à un taux de 2,05 % (sauf l’est à 1,95 %).

Les taux moyens du marché se situent entre 1 % et 1,10 % sur 7 ans, 1,40 et 1,45 % sur 15 ans, et 1,85 (pour le sud-ouest) et 1,90 pour 20 ans.

Une stabilité dont il faut profiter

Le climat est à la hausse, mais celle-ci n’est pas encore entrée en jeu. Les taux sont pour l’essentiel ce qu’ils étaient en septembre, ultime mois de baisse.

La hausse, c’est aussi le bruit qui court concernant les prix des logements. Et là, plus  qu’une rumeur, c’est un fait, qui reste encore modeste. Et certaines agglomérations sont encore en baisse !

Il est donc clair que les candidats à l’achat devraient profiter dès que possible des opportunités encore largement offertes sur le marché immobilier.

À lire également

Thumb img 2242
03 janvier 2017

En 2016, les prix ont augmenté presque partout

La progression des ventes de logements a eu des conséquences sur les prix, qui sont orientés à la hausse à peu près partout. Retour sur cette année 2016 qui a profondément rebattu les cartes du marché immobilier en France.

Lire la suite
Thumb fotolia 64236913 xs
15 décembre 2016

La baisse des taux de crédit augmente le pouvoir d'achat

Les taux de crédit au plancher qu’on a connu en 2016 sont synonymes de m² en plus : cette équation s’est vérifiée dans toute l’Europe en 2016. Le pouvoir d’achat des ménages européens s’est amélioré partout depuis 2008.

Lire la suite
Thumb droit preemption
14 décembre 2016

En 2016, les ventes ont augmenté de 11 %

Les notaires font le bilan de l’année immobilière. À quoi a ressemblé le marché en 2016 ? Dans quelles régions les prix ont augmenté, baissé ? Que peut-on acheter avec 250 000 €. Les réponses dans l’article.

Lire la suite
Les prix de l'immo utilise des cookies afin d'améliorer ses services en permanence et de permettre certaines fonctions. Si vous continuez à naviguer sur ce site, vous en acceptez l'utilisation. Plus d'info